×
Demain
16°C
Dans 2 jours
18°C
Dans 3 jours
21°C
VIGNOBLE
Accueil / Vins de Savoie/Vignes, environnement, et paysages

Vignes, environnement, et paysages

Vigne_promenade_vin_chartreuse_apremontLa culture de la vigne en Cœur de Savoie dessine un paysage montagnard original. Vignoble de Montagne, vignoble de pente, les viticulteurs ont su au cours des siècles aménager les terres et “façonner” les paysages pour faciliter l'exploitation de la vigne. Murets en pierres sèches, chemin d'accès, hameaux traditionnels et sartos, ponctuent ce paysage et lui donnent ainsi tout son charme.

C'est aujourd'hui près de 800 ha de vignes qui couvrent les pieds des Massif des Bauges et de La Chartreuse. Ces cultures en "vague de vignes" subliment les paysages, attirant les regards vers les sommets des massifs avoisinants, mais aussi plus lointains tel que le Mont-Blanc.

Ici les terroirs ne font pas que se juxtaposer, en Cœur de Savoie, les terroirs se superposent. La vue sur le vignoble qu'elle soit en plongée ou en contre plongée, vous saisira par son naturel. Après la Vigne, se succèdent des paysages "sauvages" toujours de plus en plus raides : forêt, alpages, et parois vertigineuses atteignant les 2000 m (le Mont Granier étant la plus haute falaise d'Europe ). Ainsi, à l'automne, l’œil embrassera, au moment des vendanges, un paysage de vignobles aux couleurs rouges et dorées avant de poursuivre son parcours sur les forêts encore vertes des premiers conifères et rencontra au dessus les premiers sommets enneigés.

 

  • Les vins de Savoie se révèlent dans l’un des plus beaux jardin du monde : les Alpes

Vin_de_savoie_amandierPour protéger ces paysages, mais aussi ses différentes composantes, les viticulteurs et les institutionnels  du territoire se sont investis au cours de ces dernières années dans un long travail de sensibilisation et de protection des paysages autour des pratiques agricoles.

Ainsi une charte des bonnes pratiques culturales a été signée entre les élus et les viticulteurs de certaines communes afin de limiter l'érosion des sols, ou de travailler sur la biodiversité par l’enherbement des rangs de vignes par exemple.

D’autres outils devraient voir le jour dans les prochaines années afin de préserver nos paysages et notre environnement.